Bulletin météo pour la seconde quinzaine de janvier

Emmanuel Pélegrin, dit "Manu l'astro-grenouille", ex-directeur de l'observatoire de Montredon-Labessonnié (81), nous propose une autre approche de la météo technique et ludique jusqu'à un mois avec en prime un peu d'astronomie.
manutarn
Modérateur
Modérateur
Messages : 1769
Enregistré le : 07 juin 2011 07:37
Localisation : Camurac ouest Aude 1240m
Contact :

Bulletin météo pour la seconde quinzaine de janvier

#1

Messagepar manutarn » 15 janv. 2020 23:29

Bonsoir chère lectrice, ou cher lecteur.
Ce bulletin de prévision et tendances météo a aussi une vocation pédagogique. M’adressant à des personnes situées dans différentes régions (entre 1700 et 2200 lecteurs par bulletin en moyenne) je ne peux donner des prévisions précises par villes ou même départements pour les premiers jours. Vous trouverez donc une plus grande précision au quotidien dans les sites spécialisés, par département ou région, ou les grands sites nationaux professionnels que sont Météo France , La chaîne météo ou encore Météo ciel .

Au delà de la semaine, ce bulletin n’indique bien sûr qu’une tendance générale, mais essai aussi de donner quelques clés de compréhension de notre atmosphère , avec parfois aussi quelques notions d’astronomie, lors des flashs météo sporadiques.

Petit changement , désormais ce bulletin sortira le 30 ou 31 et le 15 au lieu du 1er et du 16

Critique du bulletin précédent pour la première quinzaine de décembre
Les prévisions furent respectées jusqu’au vendredi 10 ou le front pluvieux à cette fois atteint les Pyrénées ce qui n’était pas envisagé à l’origine

Samedi 11 et dimanche 12 Lente amélioration par remontée anticyclonique ,mais fraicheur et possibles nuages bas …classique


Oui mais pas pour le nord ouest trop humide pour parler d’amélioration

Du lundi 13 au mercredi 15 On devrait rester dans la situation d’une moitié sud plus protégée par le haut géopotentiel ibérico africain ou celui des Açores


OK bilan très correct donc

La situation actuelle

Image
Image
Nous sommes sous l’influence d’une barrière anti cyclonique allant du Maghreb à la Russie et qui nous vaut un flux doux de sud depuis quelques jours et jusqu’à demain (hors nord ouest en marge de ce système et soumis, lui , aux perturbations atlantiques)

Mais cette quinzaine s’annonce ensuite plus froide , dans les normes voir même un peu en dessous

Jeudi 16

Beau et doux sauf sur le pourtour de la mer soumis à des entrées maritimes dans ce flux de sud et aussi à la Bretagne déjà sous les averses du front pluvieux à venir. 10 à 12° sur le nord 13 à 15° sur le sud et une bande allant du sud ouest au bassin parisien, jusqu’à 19° possible du pays basque aux landes

Vendredi 17

Les températures baissent de 2 à 3° voir 5 à 7° sur la zone pays basque/ landes avec l’installation d’une masse d’air humide et froide venue de l’atlantique nord . Elle va s’accompagner d »un front pluvieux d’ouest balayant le pays en arrivant par la Bretagne le jeudi . Neige sur les massifs dès 1000m

Samedi 18

Les pressions remontent, les températures baissent , le temps s’assèche, quelques rases averses surtout dans le nord est . Mais le ciel reste souvent couvert hors pourtour de la mer , ensoleillé mais venté, ciel dégagé peut être aussi sur le piémont des Pyrénées. les gelées matinales apparaissent .

Dimanche 19

Par un effet d’enroulement , le bas géopotentiel (masse d’air humide et froide mentionnée ci dessus et en bleu/vert ci contre) va se diriger vers le Maroc alors que le haut géopotentiel des Açores monte vers la Scandinavie ( en rouge animation ci contre)

Temps froid , 5 à 7° en général, dans un flux de nord , vents assez forts, surtout tramontane et mistral Sec sur la moitié nord ouest plus humide sur la moitié sud est. Neige sur les massifs (surtout Pyrénées pour une fois) à partir de 800m

Pour plus de détails, sur ces 4 jours, si vous résidez dans le Tarn et les environs, je vous recommande météo 81, pour les plus curieux , allez en discuter dans le forum dédié aux prévisions. Pour l’Ariège, il y a une page FB météo 09 et météo 66 pour les PO , pour l’Aude http://www.suivimeteoaude11.fr/index.html Pour les autres départements: http://www.meteofrance.com/accueil ou aussi http://www.lachainemeteo.com/toutes-les ... -meteo.php
Image

Lundi 20

Vents assez forts de nord est sur le nord du pays temps sec et beau encore un peu instable des Pyrénées aux Alpes

Mardi 21 mercredi 22

Le bas géopotentiel au sud reste sur l’Espagne ce qui pourrait apporter encore instabilité sur le pourtour de la mer et de la neige sur les Pyrénées , le reste du pays demeurant sous un flux de nord est dynamique et glacial mais sous un soleil d’hiver

Jeudi 23 et vendredi 24

On reste dans la même configuration mais peu à peu le puissant vortex polaire se positionne vers la Scandinavie repoussant l’anti vers ses bases açoriennes et développant une descente polaire vers les balkans

Image
Image

Le Samedi 25 et le dimanche 26

Si cette configuration se met bien en place, alors on aura un dégradé neigeux sur le nord est / plus sec et doux sur le sud ouest , les alpes vont encore avoir pas mal de neige, sauf coté sud qui comme le pourtour marin resterai beau et sec. Peu de neige sur les Pyrénées et uniquement coté est de la chaîne

La fin du mois resterait dans cette situation ou du moins rien n’indique de changement majeur , pour le moment .

A suivre…

Les grands moments astronomiques de l’année
4 janvier : pic d’activité de la première grande pluie d’étoiles filantes de l’année, les Quadrantides. À observer aux premières heures du 4 janvier.
10 janvier : entre 18 h 07 et 22 h 12 heure de Paris, la Lune traverse la pénombre de la Terre. Cette première éclipse lunaire pénombrale sera visible depuis l’Europe lors du lever de l’astre lunaire (plus de détails ici).
27 janvier : beau rapprochement de Vénus avec Neptune (conjonction géocentrique).
22 avril : pic d’activité de la pluie d’étoiles filantes des Lyrides. Nonobstant la météo, les conditions sont idéales pour voir l’essaim météoritique par cette nuit sans Lune.
6 mai : la comète P/2017 T2 Panstarrs passe au périhélie. À observer aux jumelles à travers la constellation de la Grande Ourse.
5 juin : deuxième éclipse lunaire pénombrale de l’année. La Lune baigne cette fois à 59 % dans la pénombre de la Terre.
21 juin : anneau de feu pour le solstice de juin. Une éclipse annulaire du Soleil sera visible dans le centre de l’Afrique, le sud de l’Asie, la Chine et l’océan Pacifique.
26 juin : Périhélie de 2P/Encke, la comète qui est à l’origine de l’essaim météoritique des Taurides et peut-être aussi du corps qui s’est écrasé dans la région de Toungouska, en 1908. D’une magnitude estimée à 8, l’astre sera visible dans une paire de jumelles par une nuit noire dénuée de pollution lumineuse.
5 juillet : troisième éclipse lunaire pénombrale de l’année. Visible cette fois dans le sud de l’Europe. 36 % de notre satellite plongera dans la pénombre de la Terre.
14 juillet : opposition de Jupiter. La planète géante sera à 619 millions de kilomètres de la Terre.
15 juillet : opposition de la planète naine Pluton.
20 juillet : opposition de Saturne.
9 août : occultation de Mars par la Lune. Visible en Amérique du Sud.
12-13 août : c’est le moment d’observer la plus célèbre pluie d’étoiles filantes de l’année qui est aussi l’une des plus belles, les Perséides.
6 septembre : La Lune passe devant Mars. Visible en Amérique du Sud.
11 septembre : opposition de Neptune.
26 septembre : Périhélie de la comète 88P/Howell. Comme sa magnitude ne devrait pas être inférieure à 9 donc, elle sera exclusivement observable dans des jumelles ou un instrument astronomique. Elle sera cette nuit-là entre la Balance et le Scorpion.
3 octobre : occultation de Mars par la Lune visible à la pointe sud de l’Amérique.
10 octobre : maximum de la pluie d’étoiles filantes des Taurides.
13 octobre : opposition de Mars. Quelque 62,7 millions de kilomètres séparent la Terre de sa voisine, la Planète rouge.
21 octobre : pic d’activité de l’essaim météoritique des Orionides.
31 octobre : opposition d’Uranus.
17 novembre : c’est l’heure de sortir admirer la pluie d’étoiles filantes des Léonides.
13-14 décembre : pic d’activité de la plus belle pluie d’étoiles filantes de l’année, les Géminides. Attention : cette année, cela tombe lors de la Nouvelle Lune, autrement dit, point de lumière gênante dans le ciel pour admirer le maximum de météores.
14 décembre : la seule et unique éclipse totale de Soleil de 2020 ne sera visible que dans une toute petite partie des terres émergées. L’ombre de la Lune balaiera le sud du Chili et l’Argentine. L’Amérique du Sud et une frange de l’Antarctique observera quant à elles, une éclipse partielle du Soleil. La totalité au maximum sera de deux minutes.
21 décembre : Jupiter et Saturne se frôlent au-dessus de l’horizon sud-ouest au crépuscule. Une magnifique conjonction à photographier dans les lueurs du crépuscule et sinon à admirer à l’œil nu, aux jumelles, et les planètes individuellement dans un instrument.

Retourner vers « Les prévisions à 15 jours d'Emmanuel Pelegrin »

Qui est en ligne

Au total il y a 6 utilisateurs en ligne : 1 enregistré, 0 invisible et 5 invités (d’après le nombre d’utilisateurs actifs ces 10 dernières minutes)
Le record du nombre d’utilisateurs en ligne est de 529, le 21 janv. 2020 19:49

Utilisateurs parcourant ce forum : Google [Bot] et 5 invités